Une journée pour les Droits des femmes en Côte d’Ivoire

Une journée pour les Droits des femmes en Côte d’Ivoire

Pour sensibiliser les décideurs, les communautés et les femmes elle-mêmes à ces droits, aidons à renforcer l’impact d’AJAD !

À propos du projet

Le contexte

Jean Bolly Kouassi est psychologue. Un jour il y a plus d’une douzaine d’années, il voit débarquer une fille de 12 ans – enceinte. Son destin bascule et il décide de monter une association Aide à la Jeunesse Africaine Défavorisée (AJAD), pour accompagner et soutenir des jeunes mères souvent isolées et rejetées, pour prévenir les grossesses et les mariages précoces et lutter pour une meilleure prise en compte des droits des femmes et des jeunes. 

AJAD rejoint le réseau des membres MMM en 2013. L’union fait la force. MMM a mis AJAD en relation avec l’UNESCO qui propose des programme d’éducation à mettre en oeuvre sur le terrain. Grâce à son savoir-faire et son expertise, AJAD a participé, notamment à des programmes d’éducation à la santé et à la sexualité aussi bien aux alentours d’Abidjan que dans le nord musulman du pays.  Des milliers de filles, de jeunes et de femmes ont été sensibilisés, les chefs religieux et des communautés aussi.  Ce sont des sujets essentiels pour l’émancipation des femmes et des filles dont l’accès à l’éducation formelle reste encore bien limité.  

AJAD anime aussi des formations professionnelles pour des jeunes mères seules sorties de l’école trop tôt. 

Le projet ? 

AJAD organise une grande ‘journée de la femme’ pour responsabiliser les jeunes filles et les femmes elles-mêmes, leurs proches et les décideurs locaux aux droits des femmes, sur les enjeux que l’application – ou non – de ces droits représente pour les communautés. 

Pourquoi ? 

Cette journée évènement s’inscrit dans une action au long court pour ancrer des actions déjà entreprises et pour les pousser plus loin : 

→ Continuer la sensibilisation des femmes à leurs droits (santé et éducation notamment), et alerter les décideurs et les communautés sur ces enjeux qui les concernent aussi

→ `Briser le tabou de l’éducation sexuelle’, en présentant la mise en œuvre par AJAD des programmes UNESCO et instaurer un espace de discussion en famille 

→ Relier ces sujets à MMM :  mieux faire connaître notre ONG et ses activités de plaidoyer international en faveur des mères, et l’impact bénéfique qui en résulte. 

→ Enfin, célébrer toutes ces femmes et le travail incessant et souvent mal reconnu qu’elles mènent au sein de leurs familles et des communautés ! 

Pour qui ?

Près de 300 personnes sont attendues : le député, le sous-préfet, le maire et leurs suites ; les chefferies et autres leaders ; des associations de femmes et de jeunes de Songon ; des ONG partenaires ; le bureau UNESCO d’Abidjan ; la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO ; et surtout les femmes de la région.

Où et quand ?

Le samedi 6 mai 2023 à Songon en Côte d’Ivoire, une banlieue déshéritée d’Abidjan qui comprend 22 villages et près de 50 000 habitants.

À quoi servira le financement

Pour faire de cette journée un succès, c’est toute une logistique qui doit être financée: 
– Location des toiles de tentes (bâches et chapiteaux) indispensables pour se protéger du soleil => 90 €
– Location de 300 chaises => 90 €
– Location d’une sono => 110 €
– Kit repas de midi pour 300 personnes => 480 €
– Cachet d’une artiste, pour que cette journée soit aussi une vraie fête => 100 €

→ Total de 870€ 

Nous comptons sur vous !

Un geste modeste peut être, mais qui fera toute la différence et contribuera à renforcer l’impact durable des activités d’AJAD !  

→ MMM est une association de droit français reconnue d’intérêt général. Si votre résidence fiscale est en France, votre don ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 66% du montant versé, dans la limite de 20% des revenus imposables. Très concrètement, cela veut dire qu’un don de 100€ ne vous coûte en réalité que 34€!  

Sources: https://fr.ulule.com/journee-pour-les-femmes-de-songon/

Relation parents-enfants

Relation parents-enfants

Relation parents-enfants : les sources du conflit de génération, dans la perspective du manque de communication en famille.

Une étude numérique réalisée par l’ONG AJAD. Partagez !

Cérémonie des 30 ans du Centre KIMOU

Cérémonie des 30 ans du Centre KIMOU

Cérémonie des 30 ans du Centre KIMOU qui encadre les jeunes filles défavorisées d’Agboville ; avec la participation des éclaireurs et éclaireuses (Scouts) de France et de Côte d’Ivoire sous la houlette de Mme Martine Levy.

J’étais accompagné par la Directrice et une professeure du Centre Formation et d’Education de la Femme de l’ONG AJAD.

La manifestation a été marrainnée par Mme Kandia Camara, Ministre d’état. Elle a enregistré la présence de plusieurs personnalités non des moindres, notamment l’Ambassadeur de France, le représentant du bureau UNESCO d’Abidjan, le SG de la commission nationale.

Conférence sur « La sexualité chez l’adolescent »

Conférence sur « La sexualité chez l’adolescent »

Conférence dont le thème développé est : »La sexualité chez l’adolescent », organisée par l’association génération unie de Blouzon, dans la région de Gagnoa.

Développement du thème.

– Introduction

– Définition notionnelle

-Raisons liées à la sexualité précoce

– Conséquences

– Éléments de réponse pour aider les parents et les jeunes.

– Conclusion